Oh please, let me get what I want

Et voila, ça y est, Noël est (déjà) fini. Ils sont partis tôt jeudi après-midi, j’ai agité mes bras le plus longtemps possible pour leur dire au revoir, je voulais que les minutes soient des heures pour qu’ils ne partent pas, pas encore, pas tout de suite, pour que je puisse encore un peu me raccrocher à eux, à leur folle énergie, à leur amour pour moi, pour essayer de me sauver.

Mais c’est fini et c’est peut-être mieux ainsi.

Je crois que Noël est arrivé trop vite cette année. J’ai un peu (beaucoup) joué la comédie, à courir dans les magasins pour acheter d’innombrables cadeaux, à me dire que comme chaque année fêter Noël me remplissait de joie alors que si je veux être franche avec moi-même (et je le dois, c’est mon psy qui m’avait dit ça, être franc avec soi-même, toujours, parce que déjà que je ment et je joue la comédie avec tout le monde mais si je le fais avec moi-même c’est là ou je suis vraiment perdue), et bien non, je n’avais pas vraiment envie de fêter Noël.

D’ailleurs mon 25 a commencé et a fini dans les larmes. Je me hais pour être comme ça, pour ne pas arriver à mieux cacher mes sentiments, pour ne plus pouvoir me réjouir du repas de Noël comme tout le monde, pour faire souffrir mes parents que je n’arrive pas très bien à protéger de tout ça.

Mais j’ai décidé d’être plus positive, de contrôler mes sauts d’humeurs et puis pour le reste, je ne sais pas. Je veux aller mieux, je ne veux pas aller mieux, ça se bouscule un peu trop dans ma tête, cette saleté de maladie est toujours présente, elle a pris la forme d’une petite voix dans ma tête, et la faire taire devient de plus en plus difficile.

Mais pour le moment j’ai vraiment hâte d’être mardi soir et de fêter le 31 avec ma petite famille, de finir l’année en pyjama, dans mon lit avec un bon thé et un film (oui oui moi qui adoooore faire la fête et bien le 31 c’est le seul moment où j’ai juste envie d’être tranquille chez moi!), de faire plein plein de projets , comme retourner à Leicester pour ma graduation et voir tous mes amis (ou presque!), retourner au Nouveau-Mexique, me faire tatouer pour la 5eme fois, trouver un boulot à leicester , avoir mon propre appart, adopter un chien, aller voir Kasabian en Juin avec Amy (jamais été aussi excitée de ma vie pour un concert!). Et puis surtout les couvrir de tout mon amour, et de croire que pour une fois je vais réussir à tenir une bonne résolution.

En attendant voici des photos de Noël et de mes cadeaux, j’ai été (encore une fois!) ultra pourrie gâtée par mes parents pour Noël!

Comme vous pouvez le constater OUI j’adore le thé, et oui, Albert Camus est mon auteur préféré (c’est pas pour rien que je me suis faite tatouer une de ces citations!), et je suis une « dog lady » ! J’ai également eu des sous et je vais être franche avec vous, j’ai été déprimée toute la soirée en me rendant compte que je n’avais pas reçu assez de sous pour aller aux USA. (Oui je sais, honte sur moi, je suis une petite fille ultra pourrie gâtée qui déprime le jour de Noël ceci dit cette journée a été particulièrement difficile pour moi pour d’autres raisons). Et puis mon papa m’a dit qu’il fallait que je me donne les moyens pour accomplir mes rêves et que je me bouge un peu et ca m’a re-boosté comme pas possible! Donc voila, j’ai décidé de dépenser tout mon salaire de ce mois-ci et d’acheter mon billet d’avion pour les USA et tant pis si je n’ai plus de sous après!

Bon et vous alors, qu’est-ce qui vous attendait au pied du sapin?!

IMG_20131219_133409

IMG_20131218_124712

IMG_20131224_112801

IMG_20131224_203436

IMG_20131225_140741

IMG_20131225_140521

IMG_20131225_125929

P1040463

P1040466

P1040468

Publicités