‘You fear, nothing takes you as far as you’ll go’

Un petit article musical parce que ca faisait longtemps, avant de (re)commencer une semaine de boulot…

Je préfère ne pas penser, juste m’allonger, fermer les yeux, écouter de la musique et rêver. Je ne suis définitivement pas faite pour vivre dans ce monde et relire « Le mythe de Sisyphe » de Camus pour la 20eme fois (au moins!) me fait avoir de sombres et fragiles pensées.

Mais on en reparlera plus tard parce que ce livre mérite un article à lui seul.

En attendant vous aussi, fermez les yeux et évadez-vous …

 

Il est vrai. Mais je ne le savais pas auparavant. Maintenant, je sais.  Ce monde, tel qu’il est fait, n’est pas supportable. J’ai donc besoin de la lune, ou du bonheur, ou de l’immortalité, de quelque chose qui soit dément peut-être, mais qui ne soit pas de ce monde. Albert Camus, Caligula

 

 

 

 

Publicités