Albuquerque, I miss you …

IMG_4878

IMG_4868

IMG_4799

IMG_4784

IMG_4772

IMG_4771

IMG_4739

IMG_4699

IMG_4531

IMG_4480

IMG_4469

IMG_4439

Voilà. Pas vraiment besoin de mots après ces images.

Je suis amoureuse d’Albuquerque, du Nouveau-Mexique et j’ai une envie presque viscérale d’y retourner.

Je n’ai jamais fait dans ma vie quelque chose d’insensé, de « crazy ». J’ai toujours bien réfléchi, pesé le pour et le contre. Je m’y suis toujours préparée des mois a l’avance. Et là, j’ai juste pesé le pour et le contre. Je sais déjà que tout le monde me dit que c’est une mauvaise idée. Que ce n’est pas le bon moment. Que ce n’est pas raisonnable. Mais mon instinct, celui qui ne m’a jamais trompé jusqu’à maintenant, cet instant me souffle que si, que c’est justement le bon moment, qu’il faut que je m’envole, que pour une fois je n’écoute personne, que je partes là-bas, que j’aille les retrouver, et que si je ne le fais pas, je le regretterai toute ma vie.

Il y a une chose que Lily, un des personnages dans How I met your mother, dit dans la première saison, et cette citation me « hante » depuis des années :

There are certain things in life where you know it’s a mistake but you don’t really know it’s a mistake because the only way to know that it really is a mistake is to make that mistake and go, « Yup, that was a mistake ». So really, the bigger mistake would be to not make the mistake because then you’ll go about your whole life not knowing whether it was a mistake or not

Voilà. C’est exactement ca dans ma tête. Peut-être que c’est une erreur mais mon instinct me dit que non, et que au final, l’erreur serait de ne jamais savoir si c’est une erreur parce que je ne l’aurai pas fait.

Maintenant à moi d’être (enfin) courageuse … Ou pas …

P.S : oui j’avais du bide et je buvais beaucoup. Ahem ….

Publicités