‘And if you wait, if you wait I will trust in time that we will meet again’

On est déjà le 11 Juin et je n’ai toujours rien ecrit ici. Je n’aurai réellement pas vu passer cette année. Quoique, peut-être que cela va changer depuis que je suis en Angleterre (hier !) et que j’ai un travail. Un vrai, comme une « adulte ». Peut-être que les jours vont s’écouler plus lentement, que j’arrêterai enfin cette course effrénée contre le temps, que j’en aurai même marre de compter les heures et les jours, ….

Peut-être. En ce moment même je suis assise sur mon nouveau lit, dans mon nouveau « chez-moi’ ou tout m’est étranger. Je suis seule dans une grande maison (mes colocs n’arrivent que en fin de semaine/ debut de semaine prochaine) et voila il est là. Le moment que je redoutais. Celui où l’hystérie et la joie font place à la peur, au doute et à la remise en question. Je suis là, assise sur ce nouveau lit, tout n’est que silence autour de moi, et je me demande ce qui m’a bien pris par la tête de postuler pour un job dans une ville inconnue, loin de ma famille, loin de mes amis, loin de tout.

J’attends que les larmes montent, je les sens, elles sont là, elles n’attendent pas grand chose, il suffirait d’une pensée, d’un mot, un message reçu et elles couleraient, Mais elles ne le font pas. Je suis trop fatiguée pour ça. J’ai trop pleuré ce matin. A penser à ma mamie qui est maintenant seule dans cet appartement que j’adore. A mon papi, à craindre que mon au revoir était le dernier. A regretter mes adieux ‘hâtifs’ avec ma maman, à ne pas savoir mettre les mots sur ce que je ressens, ne pas l’avoir serrée dans mes bras. A le regretter pendant tout mon voyage. A me plaindre de mon sort, me dire que j’aurai mieux fait de ‘mieux’ chercher, de trouver un boulot à Leicester, comme je le voulais depuis le début, parce que Leicester c’est vraiment mon « chez-moi », et rester à Paris en attendant…. La facilité toujours. Je suis plutôt lâche comme fille en fait.

Bref, pour ne pas écrire un (énième) article pseudo-dépressif, voici mon mois de Mai en photo (vous commencez à avoir l’habitude je pense!)

IMG_20140507_155723

J’ai été de nouveau à Paris et je suis allée manger dans mon restaurant japonais préféré avec ma super copine Aurélia : Tsubame, dans le 9eme. Allez-y les yeux fermés, je vous promet que vous me remercierez !

 

IMG_20140508_153813

Les éclairs de chez Picard, testés et approuvés !

 

IMG_20140508_154041

IMG_20140530_213131

IMG_20140508_114716

 

Paris et ses surprises…. qu’est-ce que j’aime cette ville …

 

IMG_20140520_141430

 

Une « tenue du jour » sous la pluie .

IMG_20140520_203724

 

Quand j’ai appris que j’avais décroché un job nous avons fêté ça le soir même avec ma famille, avec du champagne !

 

IMG_20140524_220437

 

La fête des mamans célébrée dans un restaurant où ils font de suuuuper extra bonnes pizzas !

IMG_20140524_221423

 

J’ai revu une « vieille » amie (ça fait quand même 7 ans et demi que l’on se connait ! Oui le temps passe vite 😦 ) par hasard alors que je me baladais en ville, et on a décidé d’aller rendre une visite surprise à une amie en Suisse 🙂

IMG_20140524_171534

 

Première glace de l’année !

IMG_20140528_151842

 

J’ai moi aussi succombé à la folie des birkenstock, celles-ci sont des « fausses » et viennent de chez Zara ! (et même que je suis un gros boulet et je les ai oublié chez moi … 😦 )

IMG_20140515_200322

 

Mon ami Luiz vit au Brésil. Il me manque énormément et je rêve de pouvoir lui rendre visite un jour. En attendant je m’informe et lis tout ce que je peux trouver sur ce beau pays .

IMG_20140525_154444

 

Tarte aux fraises faite par ma maman

Et vous votre mois de Mai ? Un mois comme les autres ou des rencontres, des envies, des voyages ? 🙂

Plein de bisous !

If you wait – London Grammar

Publicités